Comment choisir une maison de retraite ?

Pour choisir une maison de retraite, il faut prendre en compte plusieurs éléments comme la qualité des soins prodigués, le cadre de vie de l’établissement, le type de résidence, son emplacement et l’état de santé du résident. Nous revenons en détails sur l’ensemble de ces points avec les conseils du fondateur du site CapRetraite.fr

Quand entrer en maison de retraite ?

maison de retraiteLe choix d’une maison de retraite s’opère quand l’installation dans un établissement spécialisé devient indispensable. Il ne s’agit pas uniquement d’une question d’âge mais aussi d’état de santé et de dépendance. Lorsqu’une personne ne peut plus se passer d’une aide quotidienne ou doit recevoir régulièrement des soins, le placement en maison de retraite s’envisage.

A noter qu’une telle décision doit venir de la personne concernée. Cette dernière ne doit pas être forcée à quitter ses proches et son foyer, sauf si la situation peut s’avérer dangereuse pour elle, parce qu’elle ne bénéficie pas d’assez d’attention, par exemple. Vivre en établissement spécialisé est un changement de vie, parfois assez radical. Une personne contrainte pourrait alors mal le vivre, tant d’un point de vue moral que médical.

Toutefois, si la décision est prise, voici les critères à prendre en compte pour choisir une maison de retraite.

1. Les différents types de maison de retraite

Maison de retraite est un terme générique regroupant différents établissements destinés à recevoir des personnes âgées souvent dépendantes.

Au moment de choisir une maison de retraite, il convient donc de choisir d’abord le type d’établissement concerné :

  • EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) : il s’agit d’un établissement médicalisé proposant un hébergement en chambre. Y sont accueillies les personnes de plus de 60 ans devant recevoir quotidiennement des soins
  • USLD (unité de soins de longue durée) : rattachée à un établissement hospitalier, cette structure est réservée aux personnes de plus de 60 ans très dépendantes et dont l’état de santé oblige une surveillance permanente
  • Résidence service ou résidence autonome : ensemble de logements privés bénéficiant de services collectifs, destinés aux personnes âgées autonomes mais ne pouvant plus résider dans leur logement principal

En savoir plus sur les types d’établissements hébergeant des personnes âgées.

2. La qualité de vie et de soin

Il est particulièrement important que le pensionnaire se sente à l’aise et n’ai pas une impression d’exclusion ou d’enfermement. Raison pour laquelle il est tout particulièrement judicieux de porter attention au cadre de vie offert par l’établissement :

  • Architecture et état du bâtiment : est-il récent ? bien entretenu ? ouvert sur l’extérieur ?…
  • Réputation de l’établissement : est-il cité en bien ? demandez son avis à un médecin, par exemple
  • Compétences et sérieux du personnel : avant de choisir un établissement, rencontrez ses responsables pour échanger avec eux, pensez à regarder le dynamisme des équipes, leurs expressions,… tout cela compte !
  • L’ambiance : le personne de la maison de retraite a un impact sur l’état d’esprit général et l’ambiance du lieu, tout comme la décoration, la propreté, les activités proposées,…
  • Le confort : cela passe notamment par l’équipement de la chambre, si elle est dotée d’une pièce de toilette dédiée (douche et WC), s’il est possible de la personnaliser pour se sentir « chez soi »,…
  • L’équipement de l’établissement : cela se remarque en le visitant, il suffit de regarder l’état des équipements comme les lits, tables ou encore la télévision, mais également le matériel de soin qui peut avoir l’air ancien et usagé

3. Les activités proposées par la maison de retraite

« Les séniors vivent dans une maison de retraite, ils doivent donc profiter d’un cadre de vie optimal et retrouver un confort qu’ils avaient avant de s’installer » nous confie le responsable du site conseil spécialisé dans la recherche de maison de retraite CapRetraite.fr, dont les conseillers accompagnent les séniors et leur famille depuis 1994.

La clé d’un séjour agréable en maison de retraite (et donc d’un état d’esprit positif, très important) est certes liée à la qualité de l’environnement, mais aussi aux activités disponibles. Il suffit pour les connaître de demander le planning des animations à la maison de retraite choisie pour constater l’étendue des possibilités, et ainsi faire le meilleur choix. Jeux de société, ateliers de groupes, gym douce, activités artistiques,… Un établissement sans diversité ni régularité des activités n’est pas recommandé.

4. L’emplacement de l’établissement

Bien choisir une maison de retraite, c’est aussi penser à l’endroit où elle se situe. Pour la qualité de vie des occupants d’une part (verdure, calme,…) et de leur relation avec leurs proches, elle aussi particulière importante. Dans l’idéal choisissez une maison de retraite accessible (à proximité de grands axes, bien desservie par les transports en commun,…) qui permettra aux amis et à la famille du résident d’effectuer des visites régulières.

« La solitude est un problème qui touche beaucoup de personnes âgées en résidence ou EHPAD, c’est pourquoi nous proposons un outil permettant de choisir un établissement par localité et par services, pour trouver le plus adapté. » poursuit-on chez CapRetraite.fr

5. Le prix de la maison de retraite

Non négligeable également, le prix de l’établissement est à prendre en compte. Pensez à bien comparer les tarifs pratiqués par les différentes résidences et EHPAD publics, associatifs ou privés. A noter que vous pouvez bénéficier d’aides, comme l’ASH (Aide Sociale à l’Hébergement) ou encore l’APL, si le lieu est conventionné.

Autre précision, la tarification des prestations des maisons de retraite est en plein renouvellement suite à l’adoption de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, avec notamment un socle de prestations minimum incluses dans tous les établissements. En savoir plus sur le site Service-Public.fr

You may also like...