La robotique à l’aide des séniors

Le progrès scientifique et la modernisation de notre mode de vie ont contribué au prolongement de l’espérance de vie. Aujourd’hui, nos parents et grands-parents vivent plus longtemps qu’il y a un siècle. Si en un certain point, c’est un avantage qui nous permet de les garder proches de nous, prendre soin d’eux devient de plus en plus complexe. En effet, les études ont démontré que s’occuper d’une personne âgée et dépendante est un investissement en moyenne de 05 heures par jour. Pour pallier ce problème, de nombreuses politiques d’assistance ont vu le jour, mais la robotique d’assistance semble être la solution technologique prometteuse.

La robotique d’assistance

Le Japon et la Chine en sont les premiers consommateurs. La robotique d’assistance est une politique de conception d’un robot de soutien aux personnes âgées et dépendantes. Ces robots ont pour mission de les aider dans les tâches quotidiennes, de leur servir d’agenda et de lien de connexion avec le monde extérieur. Ils apportent ainsi soutien moral et physique. Ils sont un palliatif au manque de personnel en assistanat. Les robots d’assistance sont l’une des matérialisations dynamiques de la silveréconomie. Cette dernière peut être considérée comme l’ensemble des biens et services industriels conçus pour les personnes âgées et dépendantes.

Les robots assistants conçus à ce jour

De nombreux robots ont déjà été construits pour les personnes âgées. Nous avons le robot GiraffPlus. Financé et fabriqué par l’Union Européenne, il assiste les personnes âgées en surveillant leur santé et en les aidant à se connecter avec leur famille. Puis, nous avons Kompaï, un robot français qui possède la particularité d’aider les personnes âgées physiquement et psychologiquement. Il est capable de déceler l’anomalie présente chez son patient et d’informer un médecin ou la famille. Et, il y a Buddy, le robot intelligent de forme humanoïde qui accompagne petits et grands. Il stimule physiquement et mentalement les personnes âgées et détecte les signes annonciateurs d’incendies. Enfin, nous avons Paro, le robot intelligent déjà installé dans deux établissements pour personnes âgées en région parisienne. Qu’il s’agisse de Kompaï, GiraffPlus ou du récent Roméo, il faudra compter dans le futur avec les robots d’assistance.

You may also like...